top of page

Les animaux perdus

L'histoire de "Les animaux perdus" dépeint le cirque animalier d'une manière contemporaine, avec un grand clin d'œil à la culture du cirque disparue. Nous immergeons le spectateur dans une expérience totale qui combine des installations visuelles poétiques, des disciplines de cirque et de la musique classique.

 

La Machienerie s'attelle à créer une toute nouvelle expérience de cirque. Il s'agit d'un spectacle sans les codes du cirque habituels et connus. Pas de salle ou de chapiteau, pas de mise en scène classique ou d'attentes d'un spectacle contemporain. C'est une atmosphère totale et une performance visuelle que nous créons. Le public fera lui-même l'expérience de ce monde.

 

L'origine de la musique classique est Le Carnaval des Animaux - Grande Fantaisie Zoölogique ("The Carnival of Animals") de 1886. Il s'agit d'une composition en 14 mouvements pour ensemble ou petit orchestre du compositeur français Camille Saint-Saëns (1835-1921). Dans cette composition inédite (de son vivant), Sain-Saëns dépeint un certain nombre d'animaux. Ce sont surtout les traits caractéristiques des animaux qui sont représentés, de manière quelque peu moqueuse, mais aussi avec beaucoup de justesse.

 

afficheimage.jpg

- Première décembre 2024-

Putteke Winter, De Schorre (Arbre)

Avec le soutien de

288cbb_218eaf1d4af3466984aa75c97e7b0b15~
de schorre.png

Abris fiscal

logo.cirklabo.png
logo.png
télécharger.png
bottom of page